La fin de notre Initiative Citoyenne Européenne

Notre initiative citoyenne européenne sur le revenu climatique est terminée. Cela fait une année, et quelle année !

 

La mauvaise nouvelle : nous n'avons pas réussi à recueillir un million de signatures. Les raisons ? Nous sommes un petit groupe de personnes enthousiastes, mais nous n'avons pas un réseau étendu et nous n'avons pratiquement pas de ressources. Nous savions à l'avance que cela allait être un challenge (l'UE nous a dit sèchement qu'il fallait un demi-million d'euros pour organiser une initiative citoyenne réussie), mais nous avons considéré que la question était trop urgente et importante et nous avons continué quand même.

 

Néanmoins, cette année a été très réussie, et nous avons réalisé des choses dont nous n'osions pas rêver il y a un an, grâce à l'initiative citoyenne européenne, et je tiens à remercier tous ceux qui nous ont soutenus, qui se sont portés volontaires, qui ont signé la pétition, qui nous ont suivis sur les médias sociaux. Examinons ce que nous avons réalisé.

 

  • Nous avons entamé une coopération intensive au niveau de l'UE. Avant l'initiative, les sections du Lobby européen des citoyens pour le climat travaillaient isolément et se concentraient sur la politique nationale, cependant que le niveau européen est très important pour la législation sur le climat. Des personnes de treize pays européens différents - et presque autant de langues différentes - qui ne s'étaient jamais vues en personne, ont commencé à travailler ensemble et travaillent encore ensemble sur une base hebdomadaire.

  • Nous avons énormément grandi en un an. De nouvelles sections locales ont été créées dans plusieurs pays européens, tels que la France, la Finlande et la Bulgarie. Le nombre de membres des sections existantes a également augmenté. L'année dernière, à la même époque, la section belge du CCL comptait 3 membres, aujourd'hui ils sont plus de 50. Dans d'autres pays, les divisions ont connu une croissance similaire.

  • La base juridique du revenu climatique a été clairement confirmée. Notre initiative a été étudiée et approuvée par la Commission européenne, ce qui confirme que la proposition relève bien de la compétence juridique de l'UE.

  • Nous avons disséminé l'idée du Revenu Climatique parmi les gens et les politiciens. De plus en plus d'ONG, d'économistes, de scientifiques et de politiciens soutiennent notre proposition. L'élan est de plus en plus fort.

  • L'initiative citoyenne européenne a ouvert des portes. Elle nous a permis de commencer à faire du lobbying au niveau de l'UE. Nous avons eu des dizaines de réunions de lobbying avec des députés européens, issus de toutes les grandes familles politiques : S&D, PPE, Renew, Verts et notre proposition de revenu climatique a été généralement bien accueillie, et quelquefois même carrément enthousiaste.

  • Nous avons travaillé avec les services et les agences exécutives de la Commission européenne et organisé des réunions de lobbying avec eux.

  • La CCL EU a gagné en crédibilité et est devenue une source fiable d'expertise. Plusieurs jeunes experts talentueux nous ont rejoints et nous sommes maintenant consultés sur la taxe carbone et l'ajustement des dividendes et des frontières du carbone.

 

Comment allons-nous procéder ? Nous poursuivrons bien sûr nos efforts pour placer les revenus climatiques en tête de l'agenda politique.

 

La crise climatique est un problème d'injustice. L'injustice est que les grands pollueurs polluent la planète et font des méga profits alors que d'autres deviennent des victimes. Nous sommes donc convaincus : la crise climatique et l'injustice doivent être combattues ensemble si l'on veut résoudre ce problème.

 

Le Revenu Climatique est une solution ambitieuse et socialement juste. Une taxe sur le CO2, qui augmente lentement, réduit les émissions et incite les personnes et les entreprises à choisir des alternatives propres. En donnant le produit de la taxe aux gens sous forme de Revenu Climatique, nous nous assurons que le coût moyen de la vie n'augmente pas et que les gens ordinaires n'aient pas à payer les coûts de l'arrêt du changement climatique. Cette politique a fait ses preuves au Canada, où les citoyens reçoivent des paiements mensuels depuis avril 2019.

 

Nous continuons à nous battre pour le revenu climatique en Europe

  • faire pression sur le Parlement européen et la Commission européenne

  • obtenir le soutien d'ONG, d'économistes, de scientifiques et de politiciens

  • répondre directement à la législation dans le cadre du "Green Deal" européen.

  • la sensibilisation au revenu climatique en tant que politique

  • l'élargissement et la formation de notre groupe de bénévoles et d'adeptes

 

Encore une fois, merci à toutes les personnes et organisations qui ont soutenu l'initiative.

Si vous souhaitez nous rejoindre, vous êtes les bienvenus : contact@citizensclimatelobby.be ou (européen) climateincome@gmail.com.

 

Vous souhaitez rester informé de nos futures activités ? Suivez-nous ensuite sur Twitter ou Facebook ou abonnez-vous à notre lettre d'information mensuelle via ClimateIncome.org.

 

Brigitte Van Gerven

Le Revenu Climatique expliqué en une minute ...